En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal UB AgroSup CNRS

UMR Agroécologie

Violaine DEYTIEUX (24/05/2017)

Violaine DEYTIEUX
Performances de prototypes de systèmes de grandes cultures : analyse d’un réseau expérimental

Le mercredi 24 mai, à 14h en salle de conférences, centre INRA Dijon

RESUME

Le défi majeur pour l’agriculture consiste à concilier la multiplicité des enjeux pour garantir la durabilité des systèmes agricoles. Les systèmes de culture et de production actuels doivent être revisités dans cet objectif, ainsi que les méthodes pour les concevoir et les évaluer, nécessitant l’acquisition de nouvelles connaissances.
L’objectif général de ce travail de thèse est d’étudier les performances de prototypes de systèmes de grandes cultures, sur une large gamme de critères d’évaluation couvrant les différentes composantes de la durabilité. Nous avons valorisé la diversité de situations de production et de systèmes de culture explorée dans un réseau expérimental national, celui du réseau mixte technologique « systèmes de culture innovants ». L’utilisation des données produites dans un réseau d’expérimentations système génère des questions méthodologiques qui sont traitées dans la thèse. A terme, il s’agit de contribuer à la transition vers des systèmes de culture plus durables en produisant des ressources utiles pour le conseil et la formation.
Dans une 1ère partie, nous avons conduit une analyse critique des méthodes d’étude des performances des systèmes de culture (i) via une analyse bibliographique visant à identifier les éléments importants à considérer pour évaluer la durabilité de systèmes de culture dans des études multi-sites, (ii) via une analyse des besoins et utilisations de références en expérimentation système. Cette analyse nous a amenés à proposer une méthode originale pour établir des références locales pour l’étude des performances de systèmes de culture en multi-sites, lorsque les dispositifs expérimentaux n’intègrent pas de système de référence.
Dans une seconde partie, nous avons analysé les performances des prototypes de systèmes de culture testés dans le réseau. Nous avons montré et caractérisé les différences de stratégies de gestion entre les systèmes prototypes testés et les systèmes actuels, par une approche de description comparative des systèmes de culture. Nous avons identifié différents types de profils de performances. Les profils les plus intéressants regroupent des systèmes de culture associés à des stratégies de gestion mobilisant explicitement les principes de la production intégrée, et ceci s’est vérifié dans différents types de situations de production. Une analyse plus précise des déterminants des performances a permis de mettre en évidence l’importance de la diversification de la succession culturale, mais également d’autres techniques à combiner de manière cohérente comme par exemple le recours à du labour occasionnel, la technique du faux-semis ou encore le désherbage mécanique. L’étude des relations entre critères de performance a permis de mettre en évidence le fait que ces relations varient en fonction des situations de production : les stratégies de gestion basées sur les principes de la production intégrée permettent de concilier différents enjeux en situation de production à faibles potentiels (rentabilité et IFT, rentabilité et pertes de nitrates) mais ceci n’est pas vérifié dans le cas de situations de production à meilleur potentiel. Les systèmes de culture prototypes apportent un réel gain par rapport aux systèmes de culture actuels sur les nouveaux enjeux de l’agriculture, notamment les enjeux environnementaux, mais nous avons identifié des antagonismes possibles avec les performances économiques dans certaines situations. Des adaptations des systèmes de culture prototypes sont donc encore à envisager pour permettre leur adoption par les agriculteurs.

Mots-clefs : Système de culture ; Situation de production ; Réseau expérimental ; Performance ; Référence ; Evaluation multicritère

Composition du jury :
Dr Jean-Marc MEYNARD Directeur de Recherche, INRA Grignon Rapporteur
Dr Christian BOCKSTALLER Ingénieur de Recherche, INRA Colmar Rapporteur
Dr Catherine MIGNOLET Ingénieur de Recherche, INRA Mirecourt Examinatrice
Pr François BRETAGNOLLE Professeur, Université de Bourgogne Examinateur
Pr Jacques CANEILL Professeur, AgroSup Dijon Directeur de thèse
Dr Nicolas MUNIER-JOLAIN Ingénieur de Recherche, INRA Dijon Co-directeur de thèse