En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal UB AgroSup séparateur CNRS

UMR Agroécologie

BIOVINE

Exploit plant biodiversity in viticultural systems to reduce pest damage and pesticide use, and increase ecosystem services provision

Le projet BIOVINE vise à augmenter certains services écosystémiques que les vignobles pourraient rendre en développant de nouveaux systèmes viticoles. Les objectifs sont d'augmenter la diversité végétale au sein et autour des vignobles (ex. cultures de couverture, haies) en plantant des espèces végétales sélectionnées pour lutter contre les pathogènes telluriques et foliaires, et réduire la dépendance aux pesticides. En effet, la capacité des plantes à accroître la résistance de l'écosystème aux ravageurs et aux espèces envahissantes est un service écosystémique bien connu. Cependant, les vignobles n'exploitent pas le potentiel de la diversité végétale. De nouveaux systèmes viticoles végétaux seront conçus, suivant un cycle de conception-évaluation-ajustement, et testés en France, en Italie, en Roumanie, en Espagne et en Suisse. Ces systèmes viticoles innovants devraient améliorer la lutte contre les ravageurs, tout en affectant positivement la biodiversité fonctionnelle et les services écosystémiques. Les services rendus par ces systèmes innovants et leur niveau de qualité offriront des itinéraires technico-économiques plus favorables aux viticulteurs (ex. réduction de leur dépendance aux pesticides). Le doctorant se consacrera à l'étude de l’évaluation de pratiques stimulant les champignons mycorhiziens à arbuscules (CMA). Il étudiera plus précisément (i) le semis de couverts conjointement avec des spores  de CMA afin de compenser la difficulté d’inoculations de plants adultes au vignoble, et (ii) la possibilité des CMAs de former un réseau mycélien commun entre les racines des cultures de couverts et le système racinaire de la vigne, aboutissant à une meilleure santé des plantes et une capacité défensive accrue de celles-ci.

 

Le projet concerne 6 pays (Italie, France, Roumanie, Espagne, Slovénie et Suisse), qui représentent plus de 90% de la superficie totale de la viticulture biologique de l'UE27 (FiBL 216, www.fibl.org) et 6 partenaires ayant des expertise dans les domaines spécifiques de ce projet.

https://www.biovine.eu/