En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo partenaire logo CARRTEL

Centre Alpin de Recherche sur les Réseaux Trophiques des Ecosystèmes Limniques

UMR CARRTEL

Centre Alpin sur les Réseaux Trophiques et Ecosystèmes Lacustre

Importance quantitative et fonctionnelle des virus aquatiques

Auteur(s) : S. Jacquet.

Le dossier traite de l'écologie virale aquatique. Il aborde les conséquences mortelles des infections virales sur les communautés microbiennes. Les virus seraient aussi impliqués dans les modifications et les diversifications de la composition des communautés bactériennes.

Il existe approximativement 10 millions de virus par millilitre d’eau, soit un total estimé à 1031 virus dans les milieux aquatiques. Ces virus, qui constituent donc l’entité biologique la plus abondante de la biosphère, sont majoritairement des virus de procaryotes ou phages et ils constituent un compartiment extrêmement dynamique et très diversifié, bien qu’encore très peu connue, au sein de l’aquasphère, marine et dulçaquicole. Chaque jour, près de 1029 infections virales auraient lieu en milieu aquatique. Ces infections sont la principale cause de mortalité de la communauté microbienne mais interviendraient aussi significativement dans les modifications et la diversification de la composition de la communauté bactérienne. De plus, la lyse cellulaire pourrait être une force directrice des grands cycles biogéochimiques i.e. en étant responsables de la libération de 109 tonnes de carbone par jour dans l’océan), longtemps ignoré mais que les modèles actuels du fonctionnement de l’océan, voire du couplage océan-atmosphère ne peuvent plus ignorer. Il ne fait plus aucun doute aujourd’hui que les virus sont un acteur majeur du fonctionnement des écosystèmes et l’on comprend que la particularité de ces parasites intéresse de plus en plus les écologistes, les évolutionnistes et les chercheurs de nouveaux agents thérapeutiques.
A Thonon-les-Bains, nous nous intéressons aux virus infectant les procaryotes et/ou les microalgues depuis quelques années. Nos projets de recherche ont pour objectifs de :

  • quantifier la communauté virale au sein des grands lacs péri-alpins ;
  • de préciser le rôle de ces virus en tant qu’agents de mortalité cellulaire (bactérienne et/ou phytoplanctonique) ;
  • de déterminer l’impact des virus sur la structure de la communauté procaryotique et des éléments nutritifs ;
  • tenter d’estimer la diversité de ce compartiment biologique ;
  • relier dynamique et diversité des phages avec la productivité des écosystèmes.

Les articles proposés ci-dessous sont des articles de vulgarisation portant sur la recherche dans le domaine de l’écologie virale aquatique. Bonne lecture.