En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo partenaire logo CARRTEL

Centre Alpin de Recherche sur les Réseaux Trophiques des Ecosystèmes Limniques

UMR CARRTEL

Centre Alpin sur les Réseaux Trophiques et Ecosystèmes Lacustre

Kermarrec Lenaïg, thèse soutenue le 04 mai 2012, encadrée par Bouchez Agnès, Humbert Jean-François

Développement d'outils moléculaires pour l'utilisation des diatomées comme bioindicateurs de la qualité des écosystèmes aquatiques lotiques et pour l'étude de leur taxonomie et de leur écologie.

La DCE (Directive Cadre sur l’Eau), adoptée en 2000, requiert d’évaluer l’état écologique des masses d’eau et demande à ce qu’elles atteignent le bon état écologique à l’horizon 2015. Cette directive s’applique aussi bien aux rivières de métropole, qu’aux rivières des DOM (Départements d’Outre Mer). Cet état écologique doit être évalué au moyen de différents indicateurs chimiques et biologiques dont les diatomées font partie (Indice Biologique Diatomées, indice normalisé en 2000). Pour cela, des évaluations précises en termes de composition spécifique et d’abondance de leurs peuplements sont requises.

L’identification des diatomées est réalisée par microscopie optique, en fonction des critères morphologiques de leur exosquelette siliceux. Cependant, certains genres, comme Nitzschia, sl Fragilaria, Gomphonema, Achnanthidium ou Eunotia comportent de nombreux taxons qui sont difficiles à identifier sur une base morphologique. Le concept d’«espèce cryptique» est souvent utilisé pour les diatomées et reflète la difficulté des taxonomistes à identifier les groupes de taxons. Il semble maintenant que l'identification basée sur des critères phénotypiques est souvent insuffisante pour délimiter les taxons au niveau de l'espèce.

L’objectif de cette thèse est de mieux connaître les diatomées des écosystèmes lotiques en France métropolitaine et dans les DOM et de développer des outils moléculaires pour l’identification de ces espèces afin de mieux connaître leur taxonomie et leur écologie mais aussi d’améliorer l’utilisation de ces microorganismes comme bioindicateurs de la qualité des eaux. Pour répondre à cette problématique, nous nous appuierons sur l’isolement de souches à partir de prélèvements naturels puis sur leur caractérisation par séquençage de quatre gènes cibles. La combinaison de cette approche moléculaire avec des approches plus classiques (microscopie optique et électronique) nous permettra ensuite d’identifier un fragment d’ADN approprié pour des approches de barcoding puis de définir un nouvel outil moléculaire permettant une quantification simple de ces espèces dans des échantillons naturels.