En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal UB AgroSup séparateur CHU Dijon CNRS

UMR Agroécologie

déterminismes Génétiques et Environnementaux de l’Adaptation des Plantes à des Systèmes de culture Innovants

Pôle GEAPSI

SALON

Responsable : Christophe Salon
Directeur de Recherche INRA
Tél : 03 80 69 32 38
christophe.salon@dijon.inra.fr

 

 
 
 

geapsi 1

Contexte

Le pôle GEAPSI étudie les déterminismes Génétiques et Environnementaux de l’Adaptation des Plantes à des Systèmes de culture Innovants via une approche multidisciplinaire (génétique, écophysiologie, physiologie moléculaire). Le but de nos travaux est de caractériser l’adaptation des espèces végétales des agrosystèmes aux contraintes environnementales avec pour objet d’étude quelques espèces légumineuses et adventices.

Missions

Les questions de recherches concernent :

  • l’optimisation du prélèvement des ressources telluriques (N, S) des légumineuses en interaction avec les partenaires biotiques (plantes adventices et microorganismes du sol) ;
  • la compréhension du fonctionnement des légumineuses dans l’objectif d’améliorer et/ou de stabiliser les composantes de rendement, lors de stress abiotiques, en particulier thermique et hydrique ;
  • l’étude des bases génétiques et des processus d’adaptation des plantes aux habitats des agroécosystèmes, notamment l’adaptation des adventices aux contraintes anthropiques (pratiques culturales, herbicides) ;
  • le rapprochement des caractérisations à différents niveaux des traits fonctionnels et des traits d’histoires de vie des espèces adventices et cultivées.

 Stratégie

Les enjeux finalisés sont d’identifier/concevoir/sélectionner des idéotypes de plantes et des régulations biologiques pouvant constituer des leviers pour la conception de systèmes de cultures plus économes en intrants. Les enjeux scientifiques sont d’acquérir des connaissances sur les mécanismes génétiques et physiologiques à la base de l’adaptation des plantes cultivées et adventices aux agroécosystèmes.

geapsi 2

Pour répondre à ces enjeux, le pôle GEAPSI est structuré en quatre groupes :

  • Espèces Cibles Protéagineux (Resps. J. Burstin, G. Duc)
  • Ecophysiologie des légumineuses (Resp. C. Salon)
  • Étude des Mécanismes Moléculaires (Resps. R. Thompson, K. Gallardo)
  • Adaptation des Adventices aux Agroécosystèmes (Resp. H. Darmency)

Résultats marquants

  • Construction de ressources génétiques : RILs chez le pois et TILLING Pois et M. truncatula.
  • Génomique du pois et génomique translationnelle avec M. truncatula.
  • Transcriptomique des adventices : bases de données du transcriptome de deux espèces de graminées adventices (Vulpin et Ivraies)
  • Modélisation écophysiologique du fonctionnement des légumineuses.
  • Identification de déterminants génétiques de l’acquisition de l’azote.
  • Identification de déterminants génétiques et moléculaire du rendement et de la qualité des graines.
  • Identification de déterminants génétiques de résistances à des herbicides chez des adventices (Vulpin, Ivraie, Coquelicot)
  • Innovation variétale de la féverole : variété Medina pauvre en vicine, convicine et tanins.
  • Identification et modélisation de l’adaptation locale pour des traits polygéniques.

Principales publications (ACL)

Bordat A, Savois V, Nicolas M, Salse J, Chauveau A, Bourgeois M, Potier J, Houtin H, Rond C, Murat F, Marget P, Aubert G, Burstin J (2011) Translational Genomics in Legumes Allowed Placing In Silico 5460 Unigenes on the Pea Functional Map and Identified Candidate Genes in Pisum sativum L. G3. 1: 93-103.

Bourgeois M, Jacquin F, Cassecuelle F, Savois V, Belghazi M, Aubert G, Quillien L, Huart M, Marget P, Burstin J (2011) A PQL (protein quantity loci) analysis of mature pea seed proteins identifies loci determining seed protein composition. Proteomics. 11: 1581-94.

Bourion V, Rizvi SM, Fournier S, de Larambergue H, Galmiche F, Marget P, Duc G, Burstin J (2010) Genetic dissection of nitrogen nutrition in pea through a QTL approach of root, nodule, and shoot variability. Theor Appl Genet. 121: 71-86.

Délye C, Michel S, Bérard A, Chauvel B, Brunel D, Guillemin JP, Dessaint F, Le Corre V (2010) Geographical variation in resistance to acetyl-coenzyme A carboxylase-inhibiting herbicides across the range of the arable weed Alopecurus myosuroides (black-grass). New Phytol. 186: 1005-17.

D'Erfurth I, Le Signor C, Aubert G, Sanchez M, Vernoud V, Darchy B, Lherminier J, Bourion V, Bouteiller N, Bendahmane A, Buitink J, Prosperi JM, Thompson R, Burstin J, Gallardo K (2012) A role for an endosperm-localized subtilase in the control of seed size in legumes. New Phytol. 196 (in press).

Jeudy C, Ruffel S, Freixes S, Tillard P, Santoni AL, Morel S, Journet EP, Duc G, Gojon A, Lepetit M and Salon C (2010) Adaptation of Medicago truncatula to nitrogen limitation is modulated via local and systemic nodule developmental responses. New Phytol. 185: 817-828.

Le Corre V., Kremer A (2012). The genetic differentiation at quantitative trait loci under local adaptation. Mol. Ecol. 21: 1548-1566.

Le Signor C, Savois V, Aubert G, Verdier J, Nicolas M, Pagny G, Moussy F, Sanchez M, Baker D, Clarke J, Thompson R ( 2009) Optimizing TILLING populations for reverse genetics in Medicago truncatula. Plant Biotechnol J. 7: 430-41.

Voisin A.S., Munier-Jolain N.G., Salon C. (2010). The nodulation process is tightly adjusted to plant growth. An analysis using environmentally and genetically induced variation of nodule number and biomass in pea. Plant and Soil 337, 399-412.

Zancarini A., Mougel C., Voisin A.S., Prudent M., Salon C., Munier-Jolain, N. (2012). Soil Nitrogen Availability Modifies the Nutrition Strategies of the Interaction between Medicago truncatula and the Rhizosphere Bacterial Communities. PLoS ONE (in press).