En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal UB AgroSup séparateur CNRS

UMR Agroécologie

Groupe "Immunité et Signalisation"

NO et réponses de défense de la plante

Animateur : Wendehenne David

Notre thématique de recherche s'inscrit dans l’étude de la résistance des plantes aux maladies conférées par des micro-organismes pathogènes. Plus précisément, il s'agit d'appréhender les voies de signalisation cellulaire mobilisées dans les cellules végétales par des effecteurs ou des MAMPs (Microbe-Associated Molecular Patterns) et conduisant à l'expression des réponses de défense de la plante*. Dans ce contexte, nos travaux sont centrés sur l'étude du rôle du monoxyde d'azote (NO) et l'identification et l'analyse fonctionnelle de protéines relais de voies de signalisation. Parmi les protéines d'intérêt figurent les Histones Déacetylase de type II (HD2) et des protéines régulées au niveau post-traductionnel par le NO via le mécanisme de S-nitrosylation. Nous avons ainsi récemment démontré sur la base du modèle cryptogéine-tabac que les HD2 jouent un rôle clé dans la régulation du développement de la réponse hypersensible et pu appréhender, par des approches structure/fonction sur des protéines candidates, l'incidence du processus de S-nitrosylation dans l'immunité chez les plantes. Nos travaux ont également permis l'identification de gènes cibles du NO chez Arabidopsis thaliana. Les gènes d'intérêts pour lesquels des approches fonctionnelles ont été entreprises incluent des gènes codant des facteurs de transcription et des protéines associées à l'homéostasie du fer, en particulier les nicotianamine synthase. L'ensemble de ces projets est actuellement poursuivi et constitue le socle de nos futurs travaux.

*Nos principaux (mais non exclusifs) modèles d'étude incluent le modèle cryptogéine-tabac (la cryptogéine est un éliciteur protéique produit par l’oomycète Phytophthora cryptogea) et des modèles éliciteurs ou pathogènes/Arabidopsis thaliana.

PERSONNEL

S. Aimé, AI, INRA
G. Alcaraz, PR, Agrosup
M. Bentejac, MC, UB
A. Besson-Bard, MC, UB
S. Bourque, MC, UB
C. Blanchard, IE, UB
C. Fournier, IE, Agrosup
S. Hichami, TR, UB (20%)
S. Jeandroz, PR, Agrosup
A. Klinguer, TR, INRA (40%)
O. Lamotte, CR, CNRS
V. Nicolas-Frances, MC, UB
C. Rosnoblet, MC, UB
H. Truong-Cellier, CR, INRA